image 3D de l'abbatiale

PROJET ARCHEOVISION

Les avancées du projet de modélisation 3D de la construction de l’église abbatiale grâce au partenariat avec Archeovision
(laboratoire CNRS Bordeaux)

Grâce à Philippe Sablayrolles, professeur à l’école de topographie le Caousou de Toulouse et deux de ses élèves, venus en 2017, effectuer un relevé lasergrammétrique (par laser 3D Leica) de l’enclos abbatial et de son église, nous disposons d’un état très détaillé du volume du monument (précision de l’ordre de quelques millimètres !). L’idée est venue par la suite d’exploiter cette quantité considérable de données (des milliards de points, près de 300 gigaoctets de fichiers !) afin d’en tirer une modélisation en 3 dimensions permettant de vérifier les hypothèses scientifiques qui tentent de reconstituer les différentes phases de la construction du monument.

Il fallait pour cela un savoir-faire très particulier et nous nous sommes adressés au Laboratoire mixte du CNRS de Bordeaux : Archeovision. Amorcée en mars 2020, cette collaboration, permet un échange fructueux entre les reconstitutions et les hypothèses de travail. Cette construction interactive avance petit à petit par essais successifs validés ou non afin de parvenir à un schéma de développement de la construction satisfaisant.

Parmi les possibilités proposées par la modélisation 3D, il sera offert de naviguer à l’intérieur du modèle numérique et une banque de données interactive, associant textes, images et fichiers sonores renseignera à la demande le visiteur sur des points d’intérêt remarquables.

Au départ lancé sur les fonds propres de l’association des Amis de Saint-Amand-de-Coly, ce projet a pu bénéficier rapidement d’un financement participatif du conseil général de la Dordogne (6100€), nous permettant d’acquérir un écran tactile destiné à présenter au public ce travail en l’autorisant à manipuler le modèle et à collecter des informations interactives. Un autre financement participatif (5900€) avec l’association « Dartagnans » nous a permis de compléter la somme requise et un tout dernier apport vient de nous être offert généreusement par la Fondation d’entreprise du Crédit Agricole (10000€).

Une première version de cette interface numérique est désormais accessible aux visiteurs à l’espace « Accueil Patrimoine », au centre du bourg.